Visiter les Hauts-de-France

7 lieux à voir : Arras, Les Deux-Caps, Le Marais Audomarois…

Cet été je visite la France ! Cap sur le Nord et les Hauts-de-France pour visiter en 3 jours des lieux emblématiques de la région. Et oui, année particulière oblige on se concentre sur notre beau pays. 🙂 C’est d’ailleurs après 3 mois dans le Sud-Est, un détour par le Pays-Basque, que mon été en France se termine ici, dans les Hauts-de-France.

Grand site des Deux-Caps

Notre point de départ sera Calais où nous commencerons ce séjour par la magnifique Côte d’Opale et le grand site des Deux-Caps avant de se réorienter vers les terres où nous découvrirons des pépites comme le Marais Audomarois ou encore la ville d’Arras.

Comment aller dans
les Hauts-de-France ?

La région Hauts-de-France est accessible depuis quasiment tous les coins de la France en train, en avion, en bus ou en voiture. C’est à Lille que nous atterrirons en venant en avion alors qu’en train toutes les grandes villes sont desservies : Arras, Calais, Boulogne, Dunkerque ou encore Valenciennes.

Bien entendu rien de mieux que la voiture pour visiter les Hauts-de-France, notamment pour passer des magnifiques paysages de la Côte d’Opale à l’arrière pays.

Visiter les Hauts-de-France

Où dormir dans les Hauts-de-France ?

L’offre hôtelière est très présente dans toutes les villes. C’est au « Merveilleux » hôtel du fameux pâtissier Fred, où nous avons fait escale face à la mer à Dunkerque. Un petit hôtel tout neuf et charmant, qui est le premier du genre en bord de mer du côté de Malo-les-Bains.

À Valenciennes, nous avons découvert un magnifique hôtel au coeur de la ville. C’est dans un ancien hôpital militaire que le Royal Hainaut prend place avec des suites incroyables et un spa dans lequel on y resterait des heures. Un lieu dont je vous parle un peu plus bas. 🙂

 

 [ 01 ]
Les Deux-Caps : Blanc-Nez & Gris-Nez

Un des spots emblématiques de la Côte d’Opale et sans doute mon coup de cœur des Hauts-de-France. Le Grand Site des Deux-Caps est un lieu aux panoramas grandioses qui nous pousse à prendre le temps de l’évasion.

Le site des Deux-Caps : le Cap Blanc-Nez

C’est entre Calais et Boulogne-sur-Mer que que le site des Deux-Caps dévoile ses paysages remarquables tels que le Cap Blanc-Nez. D’ici nous pouvons même apercevoir les côtes du Royaume-Uni tout proche. 

Le site des Deux-Caps : le Cap Blanc-Nez

Entre mer et monts, les alentours verdoyants se dévoilent au fil de la route. On y aperçoit vaches et moutons se dessiner dans les champs aux différentes couleurs rythmées par les nuages et le soleil.

Le site des Deux-Caps

Le bleu de l’eau étonne quant à l’image que l’on peut se faire du nord de la France. Et pourtant, la mer est divine, changeante au rythme des marées et du vent. Choisissez un vélo électrique à la Maison des Deux-Caps et partez le long de la côte pour découvrir le majestueux grand site des Deux-Caps ! En savoir plus sur les Deux-Caps ici.

 [ 02 ]
Arras & La Carrière Wellington

Détruite après la guerre dans sa grande majorité Arras a été reconstruite presque dans son état d’origine. C’est d’ailleurs pour notre plus grand bonheur puisque nous pouvons découvrir une ville souvent méconnue mais au patrimoine très fort.

Arras et la Place des Héros

Cité historique, on découvre son passé avec la bataille d’Arras dont la Carrière Wellington retrace la mémoire. Une descente 20m sous terre dans les anciennes carrières de craie d’Arras qui durant la guerre ont abrité 20000 soldats pendant une semaine.

Arras : la Carrière Wellington

L’idée était de se « cacher » à quelques pas du front afin d’attaquer par surprise les allemands. Ces carrières étaient alors reliées entre elles par des tunnels creusés par des néo-zélandais à qui on dédie un hommage particulier. Programmez votre visite ici : carrierewellington.com

Le coeur historique d’Arras et son beffroi

Retour en ville avec son mythique beffroi de l’Hôtel de Ville qui nous permet d’avoir une autre vision sur l’architecture flamande d’Arras, et d’admirer les façades et toits de la Place des Héros et du coeur historique. En savoir plus sur Arras et le Pays d’Artois ici.

 [ 03 ]
Le Marais Audomarois

Quand on me dit « marais » je rêve souvent d’un petit endroit paisible et verdoyant. Et c’est clairement ce qu’on retrouve à Saint-Omer. Le Marais Audomarois est une petite pépite bucolique des Hauts-de-France.

Le Marais Audomarois à Saint-Omer

On y embarque dans des bacôves, petites barques à fond plat, pour le traverser. Ici c’est plus de 700 kilomètres de canaux qui forment le Marais Audomarois. Autrefois cœur maraîcher et commercial, c’est aujourd’hui un endroit paisible et habité.

Le Marais Audomarois et son moulin à Saint-Omer

On y retrouve quelques fois des maisons reculées dont l’accès se fait uniquement en bacôve et qui ne disposent parfois même pas d’électricité. Un véritable havre de paix. Pour le découvrir, rendez-vous à la Maison du Marais, ancien port de Saint-Omer, pour embarquer en bacôve ! En savoir plus sur le Pays de Saint-Omer ici.

 [ 04 ]
La ville fortifiée du Quesnoy

Héritage unique des villes fortifiées, Le Quesnoy a su conserver son patrimoine architectural après les guerres et transformations. C’est par manque d’argent de l’État que les fortifications n’ont jamais été détruites. Ce qui nous laisse aujourd’hui la chance de pouvoir les explorer et visiter cette cité surprenante :-).

Ville fortifiée du Quesnoy

C’est d’ailleurs Vauban qui est venu améliorer ces fortifications qui pendant la guerre seront par chance surmontées par les néo-zélandais afin de libérer la ville de l’occupation Allemande.

Ville fortifiée du Quesnoy

Le Quesnoy, au coeur du Parc Naturel Régional de l’Avesnois,est donc un passage incontournable dans cette partie des Hauts-de-France. On peut d’ailleurs y visiter à proximité le petit village de Maroilles, célèbre pour son fromage et son moulin ! En savoir plus sur le Pays de Mormal ici.

 [ 05 ]
Dunkerque : ses maisons balnéaires et son beffroi

Dunkerque, troisième port de France se dévoile au fil de ses quartiers et de son histoire. Ses deux beffrois sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, et c’est d’ailleurs en haut du beffroi de Saint-Eloi que vous pouvez grimper afin d’admirer la ville d’en haut.

Dunkerque et ses deux beffrois

Dunkerque c’est certes un passé (et présent) portuaire et industriel, mais qui aujourd’hui fait sa force. La ville a su aujourd’hui se réinventer avec des lieux culturels comme le FRAC, ou encore son Musée Portuaire. C’est dans ce musée que l’on peut retrouver l’histoire de la ville dans un parcours visuel très intéressant et dans des expositions temporaires.

Face au Musée Portuaire c’est le Bassin du Commerce que l’on peut longer, port historique de Dunkerque où notre curiosité peut s’attarder sur le Sandettié, fameux bateau-feu de Dunkerque. Les bateaux-feu servaient à l’époque de repères aux autres bateaux afin de ne pas s’enfoncer dans les bancs de sables très présents dans ce coin.

Dunkerque : du côté de Malo-les-Bains

De l’autre côté du canal, direction l’ancienne commune de Malo-les-Bains désormais rattachée à Dunkerque. Dans le quartier de Malo-les-Bains on y retrouve le front de mer Dunkerquois avec son immense plage ainsi que de sublimes maisons balnéaires à l’architecture incomparable, témoignage du passé où littéraires et société distinguée se rendaient. En savoir plus sur Dunkerque ici.

 [ 06 ]
Calais et son dragon

Depuis décembre 2019 la ville accueille un nouvel habitant : le Dragon. Ce dragon, création de la Compagnie « La Machine » que l’on peut notamment retrouver à Nantes, propose au public une escapade sur son dos le long du front de mer. 

Le Dragon de Calais

Sa structure de bois, de métal, de cuir, de toile et de cuivre peut s’articuler sur plus de 200 mouvements. Le dragon en surprendra donc plus d’un notamment avec ses éternuements ou ses flammes. Il devrait voir arriver d’autres curieux amis reptiles comme le varan de voyage et les iguanes qui eux vadrouilleront dans toute la ville. Pour réserver votre tour en dragon : compagniedudragon.com

Calais c’est aussi un magnifique beffroi de l’Hôtel de Ville, un des plus beaux que j’ai pu voir, et qui a été construit lors de la réunion des deux communes : Saint-Pierre et Calais.

Le beffroi de Calais et l’architecture de la ville

On remarquera que trône sur le bout de sa tour un dragon d’or… 🙂 Tout autour ce sont des très belles maisons de ville que l’on retrouve, à l’architecture variée : anglaises ou encore art décoEn savoir plus sur Calais ici.

 [ 07 ]
L’hôtel Royal Hainaut à Valenciennes

Cet hôtel situé au cœur de Valenciennes vaut le détour à lui seul. Bâti dans un ancien hôpital militaire vous découvrirez un hôtel récent et moderne dans un lieu unique : le Royal Hainaut.

Le Royal Hainaut Resort & Spa

On est d’abord impressionné par sa taille, puis nous allons de surprises en surprises en découvrant l’hôtel. Les suites duplex dévoilent leur charme dans une chambre avec une hauteur sous plafond comme on en voit très rarement.

Le Royal Hainaut : son spa et sa chapelle d’époque

Le clou du spectacle reste l’incroyable spa, piliers d’époque apparents pour un moment de relaxation idéal. Autre curiosité, la chapelle qui trône au centre de l’hôtel, où aujourd’hui des évènements sont organisés, reste tout de même un bel et surprenant héritage au cœur du Royal Hainaut. Réservez ici votre séjour.


Alors c’était comment les Hauts-de-France ?

Surprenant ! La première idée qui me vient c’est qu’on est loin d’imaginer que l’on peut retrouver de tels paysages dans les Hauts-de-France. Gros coup de coeur pour le grand site des Deux-Caps et ses paysages incroyables mais également pour le très bucolique Marais Audomarois, incontournable dans la région. Les Hauts-de-France s’ouvrent à vous en dévoilant leurs secrets et en faisant souvent de son passé industriel une force. J’ai hâte de pouvoir y retourner pour en profiter plus pleinement et découvrir de nouveaux lieux. 🙂 Je vous donne rendez-vous très vite pour découvrir d’autres articles plus précis sur la région Hauts-de-France. 🙂

CONCOURS INSTA

> Félicitations à @miles.after.mile qui remporte une nuit au Royal Hainaut à Valenciennes avec la personne de son choix. Et merci à tous pour vos participations, on se retrouve vite pour un nouveau concours < 

Un grand merci Comité Régional du Tourisme et des Congrès Hauts-de-France et à Atout France de m’avoir invité à découvrir cette région française pour la campagne #CetÉtéJeVisiteLaFrance. Merci à Maxime de nous avoir accueillis, à Laurence pour sa bonne humeur, à Antoine, à Éric, à Lucas de « Chez Marcel » et à tous les offices de tourisme qui nous ont reçus durant ce séjour. Retrouvez une sélection de séjours spécialisés sur la plateforme de réservation Week-end Esprit Hauts-de-France. 🙂

Bien que ce blog trip ait été réalisé en collaboration soyez sûrs que je reste totalement libre de mes propos.

Découvrez Lille, capitale des Flandres !

 

Hey vous ! Vous avez aimé cette destination et voulez plus d’inspiration ?
Épinglez cet article sur Pinterest et retrouvez-moi ici sur Pinterest.com/Joowbar

Cet article vous a plu, vous voulez en savoir plus sur un lieu, vous avez une modification à me suggérer ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours, vos commentaires et à partager 😉
Retrouvez-moi également sur Instagram et ma page Facebook.