Madrid, l’essentiel
en quelques jours

Conseils & Guide Pratique

L’essentiel de Madrid en quelques jours ! Ma ville de coeur, et sans doute une de mes villes préférées au monde. La capitale espagnole a de quoi vous charmer le temps d’un week-end entre patrimoine architectural, apéro, croquetas et ses lieux incontournables.

Madrid est une petite pépite au coeur de l’Europe, un Paris très chaleureux, où tradition et modernité forment un parfait mélange. Une grande métropole aux allures de petit village avec ses rues colorées à l’ambiance inégalable.

Découvrez l’essentiel de la capitale espagnole, le temps d’un week-end ou plusieurs jours. Un parcours à travers ses quartiers mythiques et ses incontournables !

Que voir, que faire à Madrid ?

  • De la barque au Parque Del Retiro

  • Le Musée du Prado

  • Le Palacio Real et ses jardins

  • Admirer l’architecture le long de Gran Via

  • La Plaza Mayor

  • Se balader autour de la Plaza Santa Ana et du quartier de Las Letras

  • S’arreter dans un des marchés couverts de la ville

  • La Latina et ses brocanteurs, son marché dominical

  • Chueca, entre quartier gay et boutiques

  • Malasaña, le quartier branché

  • Centre d’Art Reina Sofia

  • La Gare d’Atocha

Se repérer à Madrid


Comment aller à Madrid ?

La capitale espagnole est très bien reliée avec la France. De nombreuses rotations aériennes se font depuis Paris, Marseille, Toulouse ou encore Lyon. Vous pouvez même tenter de rejoindre Madrid en train depuis la France, 6h depuis Marseille par exemple.

Architecture à Madrid

Les compagnies aériennes opérant le plus de vols sont Iberia, la compagnie nationale espagnole, Air France, Transavia ou encore Vueling. 2h pour relier Paris à Madrid, où vous atterrirez à l’aéroport Barajas, à 20 minutes de Gran Via !

Quand partir à Madrid ?

Les mi-saisons sont à mes yeux les plus agréables à Madrid. L’été la ville est prise par de fortes chaleurs, jusqu’à 40°c, alors que les hivers peuvent être assez froids et parfois neigeux.

Facade typique de Madrid

Je recommanderais de découvrir Madrid d’avril à mi-juin, et de septembre à octobre. Vous aurez sans doute encore de fortes chaleurs en septembre ainsi que durant le mois de juin, mais ce sont des saisons intermédiaires agréables.


Où dormir à Madrid ?

Je me rends à Madrid chaque année maintenant depuis 2016. Lors de mon premier voyage nous avions fait escale au One Shot Prado dans le quartier de Las Letras. Un hôtel dont la déco et les chambres ont été revues depuis et que je n’ai pas retesté.

L’appartement « Letras » à Madrid

Le reste du temps c’est dans un petit appartement du même quartier que je m’arrête le temps d’un long week-end avec mes amis pour profiter de la vie Madrilène. L’Appartement Letras dont nous sommes super contents. Il y a deux chambres et deux salles de bains, tout équipé. Il est au coeur du quartier de Las Letras, à côté du métro Antón Martín, et à quelques pas de Sol.

Un immeuble au calme, dont les chambres donnent sur cour intérieure lumineuse et à l’abri de la rue. Climatisé pour les nuits chaudes madrilènes, Miguel et son équipe vous accueillera très chaleureusement. Cliquez-ici pour le réserver.

Vivre à l’heure Espagnole 

Vous le saurez sans doute, les espagnols ne vivent pas aux mêmes heures que nous français. Le déjeuner ne se prend généralement pas avant 14h. L’apéro lui commence dès la fin de journée, autour de tapas. L’heure du dîner est autour de 22h, vous verrez c’est d’ailleurs l’heure où les restaurants sont blindés niveau réservation.

La vie Nocturne à Madrid

Les commerces (hormis les grandes enseignes) font pour la plupart une pause entre 14h et 17h. Ne soyez donc pas étonnés de retrouver des rues plus calmes durant cette plage horaire, qui aussi durant les beaux jours est très chaude.

Côté vie nocturne oubliez les horaires français ! L’ambiance dans les bars ne débute qu’aux alentours de minuit, et il faudra attendre au moins 2h du matin, à la fermeture de la plupart des bars, pour prendre la direction des clubs madrilènes. 

Où manger à Madrid ?

Il est vrai que la food espagnole et ses tapas peuvent être souvent redondants. Mais rien ne veut un petit moment sur une des places madrilènes autour d’un spritz (ou d’une sangria) et quelques tapas. Voici quelques restaurants à Madrid où j’aime me rendre.

Mapstr
Toutes mes adresses à Madrid sur mon mapstr

El Viajero : C’est le premier endroit que j’ai dû découvrir lorsque je suis arrivé pour la première fois à Madrid. Au cœur de la Latina, ce restaurant est parfait pour les fins de journée en admirant le coucher de soleil depuis sa terrasse, ou pour un lunch autour de quelques croquetas ou aubergines au four.
elviajeromadrid.com

La Mucca Fuencarral : Ce restaurant du groupe La Mucca, propose dans une déco qu’on adore qui appelle à la conscience écoglique. Ce nouveau restaurant du groupe s’adresse aux flexitariens. Il propose des produits biologiques, engagés et durables et ça même jusqu’aux cocktails !
lamuccacompany.com

El Viajero à Madrid

La Mucca de Prado : Au coeur de Las Letras, laissez-vous tenter par ce restaurant qui sera ravir tous les goûts.
lamuccacompany.com

Ojala Restaurant : À Malasaña arrêtez-vous ici pour un lunch ou un petit déjeuner autour de tapas healthy mais aussi tradi, des citronnades ou des sandwiches.
instagram.com/restauranteojala

La Musa : À Malasaña, ne passez pas à côté des tapas revisités de La Musa comme le houmous d’aubergines au charbon ou les croquetas aux champignons.
grupolamusa.com/restaurante-lamusa

La Mucca Fuencarral & Habanera

Habanera : En face des Tours Colón, ce restaurant est unique pour sa décoration tropicale et coloniale. Les croquetas sont super bonnes, de même que la tortilla à la truffe et les cocktails. Nous sommes néanmoins sur des tarifs un peu plus élevés pour Madrid, entre 16 et 22€ les plats, et en moyenne + de 10€ pour les tapas.
habaneramadrid.com

El Perro y la Galleta : Ce restaurant « dogfriendly »s ‘adapte aussi bien pour vos lunchs que vos goûters : avec ses cookies ou sa tarte de la Mama. Dans un cadre atypique et convivial où l’on peut déguster des plats de multiples horizons. 3 adresses : au Retiro à Chambreí et au Castelló.
elperroylagalleta.com

Boire un verre en rooftop à Madrid ?

Quoi de mieux qu’un rooftop ? Il faut savoir que les madrilènes et les touristes en sont friands. Si ces nouveaux bars en rooftop ne cessent de voir le jour il reste néanmoins des adresses incontournables où il faudra parfois prendre son mal en patience pour tenter d’y accéder.

Rooftop Circulo de Bellas Artes

La Terraza de Óscar : Le rooftop de l’hôtel Óscar en plein centre de Chueca est un lieu emblématique de la cité madrilène. Une vue à 360° sur tout Madrid dans un style lounge au bord de sa petite piscine, et autour de très bons cocktails. Le tout dans une ambiance détendue et des serveurs assez cool.

Horaires : Tous les jours, de 17h à 01h, et de 16h à 2h le w-e
Tarif : Entrée gratuite
Rooftop du Oscar Hotel à Madrid

Círculo de Bellas Artes : le toit terrasse de ce cercle des beaux-arts se transforme en un bar rooftop incroyable. D’ici vous pourrez admirer une grande partie de Madrid : du début de la Gran Via et son immeuble « Metrópolis », ou encore le beau Palacio de Cibeles qui n’est autre que la mairie de Madrid.

Horaires : Tous les jours de 11h à 2H30
Tarif :  4€
Rooftop de l’hôtel RIU

Skybar Hôtel Riu : Tout récent puisque ouvert depuis l’été 2019, ce nouveau rooftop offre une vue comme nulle autre sur tout Madrid avec une immense terrasse et bar. Depuis la Plaza de España vous pourrez admirer toute la capitale. Le petit point négatif de ce rooftop c’est qu’il y a beaucoup de monde et beaucoup d’attente, ce qui lui donne malheureusement un côté beaucoup trop touristique. Nous avons tenté notre chance un lundi, vers 11H30/12h et nous n’avons pas attendu pour y accéder.

Horaires : Tous les jours . De 11h à 1h.
Tarif :  5€ jusqu’à 18H. 10€ les w-e et après 18h.

D’autres rooftop comme la Terraza Cibeles (dans l’Hôtel de Ville), The Hat ou encore le Dear Hotel, vous accueillent sur les hauteurs des immeubles madrilènes.

Quartier de Las Letras :
Autour de la Plaza Santa Ana

C’est sans aucun doute mon quartier préféré à Madrid. Pour sa fameuse place Santa Ana et son magnifique bâtiment art déco, pour ses ruelles colorées et parfois arborées, où s’articule une vraie vie de quartier autour de petites boutiques et commerces.

Las Letras, et la plaza Santa Ana

Entre Puerta Del Sol et Antón Martín, laissez vous guider avec tous les ingrédients de la vie madrilène, au détour d’une terrasse, ou le long de la fameuse Calle de las Huertas. Cette rue animée et le centre du quartier de Las Letras.

Le quartier de Las Letras

Sur la Plaza Santa Ana, une des plus belles de Madrid, se dresse le fameux Teatro Español auquel fait face le bâtiment de l’actuel hôtel Melia, construit dans les années 1920 et dont la façade reste un des joyaux de la capitale espagnole. Durant l’été, laissez-vous tenter par un apéro sur son rooftop et une vue sur tout Madrid.

La Plaza Mayor

La place la plus célèbre de Madrid  ! Ses bâtiments forment une place rectangulaire par laquelle nous accédons via ses fameuses arcades en granit. Au milieu trône la statue de Philippe III entourée par les terrasses des cafés où touristes et locaux prennent du bon temps. Une place qui ne ressemble à aucune autre de la capitale, et un passage incontournable à Madrid.

Plaza Mayor

À quelques pas de la Plaza Mayor, le très connu Mercado San Miguel. Un endroit que j’avais beaucoup apprécié lors de ma première visite à Madrid, mais que j’aime de moins en moins. Il a perdu son côté local, et les tapas sont devenus excessifs pour la ville, notamment les croquetas.

Autour du Marché San Miguel


Le Palacio Real (Palais Royal)

Dans ce quartier de Madrid, aussi appelé quartier des Autrichiens (Austrias), se dresse l’important Palacio Real. Résidence des rois d’Espagne, qui n’est aujourd’hui plus utilisée comme telle, le Palacio Real est un incontournable de Madrid. Construit en 1734 il a vu se succéder les rois, et les transformations au fil des années. Des transformations et des salles que les visiteurs peuvent découvrir.

Horaires : Tous les jours à partir de 10h jusqu’à 17h, jusqu’à 20h d’avril à septembre
Tarif : 13€ – Entrée gratuite à certaines heures en semaine pour les visiteurs européens

Palacio Real de Madrid

Face à lui se dresse la Cathédrale de la Almudena. Si on peut croire que l’édifice est ancien, sa construction n’a démarré qu’en 1883. Ce qui en fait une cathédrale toute jeune, et qui a été consacrée par le pape Jean Paul II en 1993.

Palacio Real et la Amuldena

De l’autre côté du Palais Royal et de la Cathédrale de la Almudena, c’est les jardins du Palacio Real dans lesquels vous pourrez vous promener. C’est ici que se tenaient les écuries du Palaciao Real alors qu’aujourd’hui « Los Jardines de Sabatini » s’articulent autour de fontaines, de haies et de fleurs dans un style classique. Les jardins sont gratuits.

Le Palais et les jardins Sabatini

Parque de la Montaña

À côté de la Plaza de España, ce parc qui domine la belle gare de Principe Río offre une vue incroyable sur le Palacio Real. Vous pourrez admirer les alentours de l’ouest madrilène avant de faire un tour devant le Temple de Debod. Ce temple est un cadeau de l’Égypte à l’Espagne.

El Palacio Real vu depuis El Parque de la Montana

Gran Via

Gran Via est l’avenue la plus célèbre de Madrid. Centre névralgique de la capitale, c’est ici que se rassemblent les grandes enseignes. Mais si Gran Via est touristique et très animée pour ses boutiques et sa situation centrale, il ne faut pas oublier son architecture. 

Architecture sur Gran Via

En effet, Gran Via est un musée à ciel ouvert. L’avenue témoigne d’un patrimoine architectural du début du 20ème siècle lors de la restauration du centre de Madrid. Des bâtiments qui rappellent parfois New York comme la Fondación Téléfónica, d’autres plus classique comme l’incontournable Edificio Metropolis ou encore beaucoup d’art déco comme le très photographié Edificio Carrión et sa publicité Schweppes.

Gran Via

Des enseignes comme H&M ont également pris place dans des bâtiments mythiques et incroyables : par exemple le H&M de Gran Via a investit un ancien théâtre. Gran Via c’est aussi le lieu où l’on retrouve des théâtres et les comédies musicales. Notamment tout autour de la station de métro Callao.

Chueca

Chueca, cœur de la vie nocturne madrilène mais aussi de la vie LGBT de la capitale. Mondialement renommé pour sa vie nocturne Chueca est aussi un quartier historique de Madrid.

Les ruelles de Chueca

La Calle de Fuencarral qui sépare Chueca et Malasaña est une des artères commerçantes les plus prisées de la ville alors que du côté de la Plaza Pedro Zerolo vous pourrez prendre de la hauteur depuis le rooftop de l’Hôtel Oscar, prendre un spritz (ou autre) sur la Plaza de Chueca dans un des anciens bars du quartier, ou encore faire une halte gourmande au Mercado San Antón.

Plus au nord de Chueca ne ratez pas le très beau bâtiment du Palais Longoria (Sociedad General de autores y editores) ou le mythique Teatro Barceló.

Palacio Longoria et le Teatro Barceló

À l’Est de Chueca, les petites rues comme la Calle de Barquillo ravira les amateurs de petits concepts stores comme Anclademar et ses petites trouvailles, ou le beau Meraki Studio.

Le Meraki Studio et le Baranoa Bar

Comme je disais Chueca est aussi l’âme LGBT de Madrid. Si la capitale espagnole est résolument très open-minded en général, Chueca concentre une grande majorité de bars et de clubs dédiées à la nuit LGBT.

Ambiance latine et caliente au Baranoa Bar et leurs délicieux cocktails, un début de soirée pop au très récent YOU&ME avant de rejoindre les soirées comme celle de la Baila Cariño.

Malasaña

Autre quartier typique madrilène, Malasaña outre son côté historique, Malasaña est aussi un lieu de vie alternatif où se sont installées des friperies, boutiques vintage et bars de quartier.

Séparé de Chueca par la rue commerçante de Fuencarral, Malasaña est un des autres quartiers de Madrid où vous apprécierez vous balader et boire un verre. 

Dans les rues de Malasaña

Dans les rues de Malasaña se côtoie tradition, graffitis, et nouveaux concepts. De nombreux shop aux concepts avant gardistes s’ouvrent à côté de bars plus typiques et traditionnels. Un melting-pot entre plusieurs générations de madrilènes.

Malasaña

Si Malasaña est aujourd’hui un quartier qui attire grand nombre de jeunes madrilènes et touristes, le quartier comptent aussi beaucoup d’appartements dédiés au tourisme et une activité nocturne important que certains habitants combattent pour que Malasaña retrouve encore + sa vibe locale!

La Latina

La Latina, ce quartier populaire est connu pour son marché aux puces dominical « El Rastro ». C’est un quartier vivant où de nombreux madrilènes viennent finir leur journée en terrasse. Son marché couvert central «  Mercado de la Cebada » est un des plus typiques de la capitale espagnole.

Vue depuis El Viajero et le Mercado

El Rastro, le marché aux puces, se tient chaque dimanche jusqu’à 15h. Véritable passage incontournable pour les madrilènes et les chineurs vous trouverez à la fois brocanteurs, habits, et tout autres accessoires.

Lavapiés

Vous l’aurez compris, même si Madrid est une ville qui attire de nombreux touristes elle reste néanmoins à l’abri du tourisme de masse dans la quasi totalité de ses quartiers. Lavapiés est un autre de ces quartiers où l’on retrouve la vraie vie madrilène. Cet ancien quartier réhabilité et très cosmopolite a vu s’installer le Museo Reina Sofia en 1986, autour de ses rues pittoresques et en pente. On y retrouve encore des vieilles façades de commerces comme de nombreuses peluquerias (salons de coiffure) encore ouvertes, le Mercado San Fernando, alors que le street-art a pris également part à la vie du quartier.

Les rues de Lavapiés

Dans le nord du quartier, du côté d’Antón Martín, la façade du Ciné Doré attirera sans aucun doute votre curiosité. C’est un cinéma qui mérite le coup d’oeil et un détour devant les écrans pour les cinéphiles. À l’intérieur vous pourrez trouver une librairie.

Le Ciné Doré et Lavapiés

À côté se trouve le Mercado de Antón Martín, très local et traditionnel, ce marché couvert encore dans son jus propose quelques tables autour de stands de bouchers, primeurs et autres alimentations.

Gare d’Atocha

La Gare de Madrid-Atocha

La gare centrale de Madrid-Atocha vaut le détour même si vous ne voyagez pas ! Véritable bijoux architectural, elle vous donnera forcément envie d’y attendre votre train.

Jardin tropical de la gare d’Atocha

Son ancien hall principal accueille depuis 1992 un jardin tropical unique. Plus de 250 espèces sont recensées sous cette structure métallique aujourd’hui reconvertie en serre géante. Vous pourrez même y apercevoir des tortues d’eau !

Centro de Arte Reina Sofia

Ici, nous retrouvons un des musées emblématiques de Madrid. Installé dans l’ancien hôpital de Madrid ce centre d’art regroupe essentiellement des oeuvres emblématiques d’artistes espagnols : Miró, Dalí ou encore Picasso.

Museo Reina Sofia

C’est d’ailleurs pour l’incontournable « Guernica », que vous avez peut-être étudié à l’école, que le Museo Reina Sofia tient sa réputation et attire un grand nombre de visiteurs. Vous pourrez également retrouver un très beau square arboré dans la cour du musée.

Autour du Retiro

Parque del Retiro

Je me rappelle être arrivé à Madrid pour la première fois et avoir dit que ce parc était sans doute l’un des plus beaux parcs publics urbains au monde. Cet ancien jardin royal s’étend sur 130 hectares en plein coeur de Madrid. On y vient pour faire son footing, s’y détendre, ou tout simplement le visiter.

El Parque del Retiro

Son grand bassin fait face à l’imposant monument à Alphonso XII, véritable symbole du Parc du Retiro. Laissez-vous tenter par un petit tour en barque sur ce bassin unique.

El Parque del Retiro

Poumon vert de Madrid, le Parc du Retiro abrite également de beaux bâtiments qui sont actuellement dédiés à l’art. Le Palais Velasquez par exemple utilisé comme salle d’exposition du Museo Reina Sofia, ou l’incontournable Palacio de Cristal.

Palacio de Cristal au Retiro

Ce bâtiment de verre tenu par une structure métallique est un héritage de l’architecture du fer madrilène. Construit pour abriter des plantes il est également devenu un lieu d’expositions temporaires.

El Parque del Retiro

Vous pourrez aussi admirer tout le long de votre visite dans le Parc du Retiro des parterres de fleurs, une roseraie ou encore la très belle porte Felipe IV. Une de portes d’entrée principale du Parque Del Retiro, elle donne sur une magnifique jardin « El Parterre » où vous pourrez notamment voir les très beaux cyprès taillés.

Le Jardin Botanique de Madrid

À quelques pas du Parque Del Retiro, c’est un autre petit poumon de la ville : le Jardin Botanique. On y retrouve des milliers d’espèces végétales venues du monde entier. Un parcours entre fleurs, herbes aromatiques, mais aussi plantes grasses dans une superbe serre.

Jardin Botanique de Madrid

Palacio de Cibeles

Cet incroyable bâtiment blanc néogothique est aujourd’hui le siège de la Mairie de Madrid. Anciennement Palais de la communication, il abritait le siège des postes et télégraphes. C’est de nos jours en plus d’abriter la Mairie de Madrid, devenu un centre d’art contemporain appelé « CentroCentro »

El Palacio de Cibeles

Ne ratez pas une vue à 360° sur tout Madrid depuis le Mirador sur les tours du Palacio de Cibeles. L’entrée se fait toutes les 30 minutes, et le nombre de visiteurs est limité. N’hésitez pas à programmer dès le début de journée votre visite pour plus tard.

Horaires : du mardi au dimanche – 10h30 à 14h et de 16h à 19H30.
Tarif : 3€

El Palacio de Cibeles

Circulo de Bellas Artes

Si je vous en parlais plus haut dans « Où boire un verre en rooftop à Madrid ? » le centre des beaux arts madrilènes abrite dans un immeuble tout de marbre des expositions contemporaines.

Vue sur Madrid depuis El Circulo de Bellas Artes

Mais c’est surtout pour sa vue panoramique qu’il faudra faire escale. Depuis sa terrasse sur son toit vous aurez une vue incroyable sur Madrid et le croisement de Gran Via et la Calle de Acalá. Parfait pour clore votre séjour à Madrid.

Alors c’était comment Madrid ?

Il est vrai que Madrid n’a pas un grand nombre de monuments à visiter. C’est aussi pour ça qu’on aime Madrid, c’est qu’elle vous offre l’opportunité dès votre premier voyage de vous mêler à la vie locale. Madrid c’est aussi se promener dans les petites rues, déchiffrer la ville autrement que par ses spots les plus connus, et prendre le temps de vivre à l’heure espagnole. Idéale pour un week-end, c’est une ville dont je ne me lasse jamais, tant pour son ambiance, que sa beauté.

Si vous avez aimé cet article, et qu’il vous a aidé à programmer votre voyage, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire 🙂

Découvrez Cordoue, perle d’Andalousie !

Hey vous ! Vous avez aimé cette destination et voulez plus d’inspiration ?
Épinglez cet article sur Pinterest et retrouvez-moi ici sur Pinterest.com/Joowbar

Cet article vous a plu, vous voulez en savoir plus sur un lieu, vous avez une modification à me suggérer ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours, vos commentaires et à partager 😉
Retrouvez-moi également sur Instagram et ma page Facebook.