Victoria

Capitale de la Colombie-Britannique

Début de notre road trip Canadien

Il est 11H, nous venons d’atterrir à l’aéroport international de Vancouver après 10h de vol. 10h durant lesquelles nous avons eu la chance de survoler l’Islande, le Groenland et le grand nord Canadien. Sous un temps pour le plus souvent très dégagé nous avons pu admirer les glaces et icebergs de ces pays hors du commun.

Le Groenland vu du ciel

À notre arrivée nous ne perdons pas de temps pour aller chercher notre véhicule de location préalablement réservé chez AVIS. C’est presque 2h après notre atterrissage que nous prenons enfin la route direction Victoria.

Victoria, capitale de la Colombie-Brittanique est une agglomération de 350 000 habitants située sur l’île de Vancouver : plus grande île de la côte ouest d’Amérique au large de la ville de Vancouver. On y accède uniquement en bateau, en avion et hydravion, notamment depuis Vancouver et Tsawwassen. Il faut compter environ 1H30 pour relier en ferry Tsawwassen jusqu’à Swartz Bay (terminal de ferry sur le continent le plus proche de Victoria).

On entre rapidement dans le vif du sujet avec 3h de trajet qui nous attendent. On se dirige  donc vers le terminal d’embarcation de Tsawwassen à 30 km au sud de l’Aéroport International de Vancouver où nous allons prendre notre ferry pour Victoria.

Comment aller à Victoria ?

C’est la compagnie BC Ferries qui est en charge des traversées. On a du mal à s’imaginer mais le terminal de Tsawwassen est juste un truc IMMENSE avec des dizaines de files d’attente pour voitures. Je vous laisse supposer sa fréquention puisqu’il est presque indispensable de réserver à l’avance sa traversée pour être sûr d’embarquer à l’heure.

Niveau tarifs : comptez presque $60 pour le véhicule et environ $17 supplémentaires par passager et par trajet simple. Pour 4 personnes la liaison aller-retour Tsawwassen <> Victoria nous a coûté $244, un petit budget.

Réservez votre traversée à l’avance sur BCFerries.com

Il n’y a qu’une vingtaine de kilomètres qui séparent les deux côtes, mais le ferry navigue très doucement puisqu’il se faufile entre plusieurs petites îles sur une eau très calme. Nous traversons des paysages magnifiques comme j’en avais jamais vu. Des petites îles avec de belles maisons en bordure, une forêt dense, une roche orange et le calme. Pas d’industrie aux alentours, pas de voiture en vue ni de route, tout semble paisible et donne qu’une envie : vivre ici.

Les petites maisons de Mayne Island depuis le ferry

Après presque 4h de trajet nous voilà enfin sur l’Ile de Vancouver. Il nous reste qu’une trentaine de minutes avant de rejoindre le centre de Victoria et il y a comme un air de vacances qui flotte dans l’air avec les décapotables qui descendent du ferry à toute allure.

Que voir à Victoria ?

  • Faire du Whales Watching en kayak ou avec une compagnie respectueuse de l’environnement

  • Découvrir le quartier coloré et flottant de Fisherman’s Wharf

  • Profiter de la côte, de ses activités et de la faune locale

  • Aller voir l’impressionnant Parlement de Colombie Britannique

  • Se promener autour du Inner Harbour

  • Découvrir l’étonnant Downtown entre Chinatown, Buildings et petites rues de briques

  • Aller voir les Butchart Gardens (ce que je n’ai pas fait)

Arrivée à Victoria

C’est un peu épuisés que nous arrivons à Victoria. C’est au premier abord une ville construite sur un plan américain très quadrillé avec des vieux buildings. 

Il est 18h quand nous ressortons de notre chambre du Château Victoria Hotel (clique-ici pour le détail des hôtels), nous avions réservé avant notre séjour chez Olo, un petit restaurant pour 21h. Mais la fatigue l’emporte après un petit tour dans le centre ville où la golden hour met en lumière les beaux bâtiments de brique des petites rues.

Mes adresses coup de cœur à Victoria 

Mapstr

 

On attendra alors le lendemain pour visiter Victoria. Mais nous sommes ici pour une raison particulière : aller admirer les orques et baleines (si nous sommes chanceux). Pour cela j’avais booké une excursion chez Orca Spirit à bord de l’un de leur Zodiac de 12 passagers pour + d’intimité mais surtout plus de respect des orques et baleines.

Où voir les Orques et les Baleines ?

Dans les alentours de Victoria et de l’île de Vancouver le long des côtes de Colombie-Brittanique. Il n’y a pas vraiment d’endroit exact, la chance et/ou une compagnie spécialisée dans le whales watching ou en kayak 🙂

J’étais un peu réfractaire à l’idée d’aller embêter ces animaux avec de gros bateaux d’excursions. Nous avions trouvé d’autres alternatives pour faire du Whales watching dans des campements avec des kayaks etc… Mais le temps nous étant compté nous avons quand même décidé de choisir la facilité… Plusieurs compagnies proposent d’aller observer les orques et les baleines mais ne sont pas toutes si respectueuses de nos amis les animaux. Pour ma part après m’être renseigné j’avais choisi Orca Spirit qui semblait être la plus respectueuse et qui n’utilisait pas de sonar. En effet l’utilisation des sonars et autres radars perturbent encore plus l’équilibre des orques et baleines, sans ça vous n’êtes alors pas à 100% sûrs de voir Orques et Baleines mais n’est-ce pas aussi le charme et l’imprévisible de la nature ?

Il faut compter environ 80€ par tête pour cette excursion de 3H. Le point de rendez-vous est donné chez Orca Spirit sur Wharf Street au terminal des hydravions de la ville.

Après avoir enfilé une combinaison anti-froid comme lors de mon escapade sur les glaciers Norvégiens me voilà à bord du zodiac. Il est 9h du matin mais il fait déjà très chaud, ce qui ne va pas durer avec la vitesse que nous prendrons en mer. Cette combinaison n’est pas finalement pas de trop. Nous sommes que 8 à bord et notre navigateur (qui ne parle uniquement qu’anglais) semble très sympathique.

En route pour voir les orques et baleines avec Orca Spirit

Nous longeons la côte en direction des San Juan Islands et au bout d’une petite heure après plusieurs fausses alertes les orques pointent le bout de leur nez. Cela parait iréél. D’autres bateaux sont également là pour immortaliser ce moment mais je dois avouer que le notre reste assez en retrait afin de respecter les animaux. J’ai pas un méga zoom sur mon appareil (c’est volontaire) du coup en rendu photo on ne voit presque rien, mais c’est un moment à vivre en profitant à 100%.

Les premieres orques aperçus !

Nous reprenons en suite la route vers l’ouest pour essayer d’aller voir des baleines, après des dizaines de minutes en bravant les mini vagues de la tempête (non visible à l’oeil) que la mer avait formé nous arrivons près d’autres bateaux où sans attendre une énorme baleine fait son apparition. J’avais toujours eu envie de voir les orques depuis que j’étais petit puisque c’était un de mes animaux préférés mais je vous avoue que la baleine était sensationnelle. C’est tellement plus géant, énorme, la puissance de son souffle : un tout qui rend ce moment exceptionnel.

Deux orques et une baleine retournant sous l’eau

Nous attendons encore dix minutes qu’elle refasse surface pour mieux en profiter et reprenons la mer direction Victoria. Car en effet notre temps est limité et n’avons pas le droit de rester plus d’une dizaine de minutes consécutives autour des mammifères marins.

Et c’est d’ailleurs une nature qui est en danger permanent notamment à cause du trafic maritime ou encore de la polution sonore. Il ne reste que très peu d’orques en Colombie-Britannique alors il faut se mobiliser et ne pas hésiter à rejoindre le mouvement #WeAreTheOrca en signant la pétition pour empêcher la construction d’une pipeline dans la région ce qui mènerait entre autre à une extinction des orques en Colombie-Britannique. Rejoignez le combat en signant la pétition

La mer très (très) calme

J’ai beaucoup aimé cette expérience, nous sommes venus à Victoria spécialement pour ça, nous avons été chanceux de pouvoir voir orques et baleines (ce qui n’est pas tout le temps le cas, certains rentrent bredouilles) Mais au final, entre la traversée et cette excursion l’étape à Victoria reste excessive pour le peu de temps passé.

Il est 12H30 nous sommes de retour sur la terre ferme et prêts à découvrir un peu plus la ville sous un soleil de plomb.

Fisherman’s Wharf (The Floathome Village)

Fisherman’s Wharf vu depuis la promenade

Cet incroyable petit quartier est LE lieu immanquable de Victoria. Fisherman’s Wharf c’est un ancien village flottant de « pêcheurs » aujourd’hui habité avec ses quelques boutiques et restaurants.

Scène typique de Fisherman’s Wharf avec le water taxi

À vrai dire je ne m’attendais pas à autant de « mignonnerie », Fisherman’s Wharf est rempli de couleurs et de bonnes vibes. Certes un peu trop touristique, mais nous sommes à Victoria alors ça reste encore appréciable. 

Les magnifiques couleurs du village flottant

Pour rendre encore plus atypique ce village de maisons flottantes les water taxi de Victoria aux allures des yellow cab new-yorkais font la liaison en dix petites minutes depuis le centre-ville. Tout cet ensemble parait presque irréel et tout droit sorti d’un dessin animé.

Downtown Victoria

Victoria c’est ce mélange d’histoire et de modernisme. Comme je vous disais en début d’article la ville et notamment son Downtown font très américanisés. Grandes avenues et rues, quelques buildings, pubs et grandes chaines se mélangent dans un cadre aux allures des années 90.

Le City-Hall (qui semble tout droit sorti de Sim City) et une glace de chez Chocolats Favoris

Mais c’est aussi beaucoup de bâtiments de briques qui donnent un charme fou aux petites rues avec les commerces et restaurants. On ne saurait vraiment dire dans quelle ville on se situe : un peu de Londres, Brooklyn ou encore Amsterdam.

Chinatown of Victoria

On peut également découvrir le très petit Chinatown sur Fisgard Street :  le quartier chinois le plus vieux d’Amérique de l’Ouest après celui de San Francisco. Sans doute le plus propre que j’ai vu pour l’instant 😉

Inner Harbour

Il faut alors déambuler dans les rues du centre ville pour s’imprégner un peu plus de Victoria. Sur le port, le Inner Harbour, on peut admirer le magnifique bâtiment du Parlement de Colombie-Britannique qui trône sur la ville avec sa superbe architecture et ses totems. Des totems que l’on retrouve un peu partout en Colombie-Brittanique héritage des peuples autochtones de l’Ouest.

Le Parlement de Colombie Britannique et le Inner Harbour

Alors qu’en marchant en direction du Fisherman’s Wharf les résidences au bord de l’eau sont d’un calme et d’une nature éblouissante. Il est vrai que la vie, ici à Victoria, a l’air douce et sereine. La place du « green » est très importante rendant la ville beaucoup moins urbaine.

Des résidences verdoyantes avec des mares et nénuphars

Et on retrouve très rapidement des zones résidentielles aux jardins verdoyants et quelques villas au style Victorien qui rendent la promenade et la visite encore plus agréables malgré la chaleur. Victoria est une ville qui vit par son port et ses activités en plein air. C’est un melting-pot d’une petite agglomération aux allures d’une grande ville bercée par l’océan et la nature.

Quartier résidentiel à Victoria

Alors, c’était comment Victoria ?

On a globalement beaucoup aimé Victoria même si nous avons pas pu tout visiter dont les Butchart Gardens, attraction phare de la ville. J’aurais aimé m’enfoncer un peu plus sur l’île de Vancouver à la découverte de paysages plus authentiques et trouver plus de spots à baleines. Mais rien que la traversée en ferry qui amène à Victoria permet d’avoir une belle vision sur cette jolie partie de la Colombie Britannique. La capitale de la Colombie Britannique est une belle et première étape de ce road trip au Canada.

Prochaine étape : Vancouver !

 

Cet article vous a plu, vous voulez en savoir plus sur un lieu, vous avez une modification à me suggérer ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours, vos commentaires et à partager 😉
Retrouvez-moi également sur Instagram et ma page Facebook.