Vancouver

L’incontournable green city

Deuxième étape de notre road trip Canadien

Bienvenue à Vancouver, c’est ici que nous poursuivons le début de notre road trip Canadien durant 2 jours. Après presque 3h00 de trajet depuis Victoria nous voilà dans une des plus grandes villes Canadiennes. Au bord du Pacifique l’agglomération compte près de 2,5 millions d’habitants entre nature, océan et buildings.

Nous sommes à Vancouver pour très peu de temps et nous avons environ deux jours pour visiter la ville qui a priori n’est pas des plus touristiques. Mais il s’avère que Vancouver est beaucoup plus surprenante que l’on peut le croire…

Vancouver est verte, open-minded, innovante, respectueuse. Comptez environ de 2 à 4 jours sur place en fonction de vos centres d’intérêts et si vous vadrouillez autour.

Côté hébergement nous avons choisi un hôtel pour poser nos valises à Vancouver. Notre choix s’est porté sur le Blue Horizon Hôtel : mon avis et prix à retrouver ici.

Que faire et que voir à Vancouver ?

  • Gastown, coeur historique de la ville, là où tout a commencé 

  • Stanley Park : plus qu’un parc une forêt en pleine ville

  • Capilano Suspension Bridge l’incontournable de North Vancouver

  • Granville Island, son marché, son street-art et  son côté arty

  • Lynn Canyon, à 15 mn du centre un petit paradis au coeur de la forêt

  • Visiter la ville à vélo de Stanley Park à Science World

Vue sur Vancouver depuis un parking

De Gastown à Chinatown

Commençons par ce quartier qui n’est autre que l’origine de la construction de la ville. Centre d’intérêt principal à Vancouver ce petit district d’immeubles en brique dégage beaucoup de charme.

L’ambiance de Gastown

Ici les rues sont bordées de shop et restaurants le tout embelli par les jolis géraniums en fleur autour de lampadaires. Une ambiance conviviale à l’abris des grandes tours à quelques mètres des longues avenues.

Gastown est surtout connu pour son horloge : la Steam Clock. Une fameuse horloge à vapeur devant laquelle les touristes se massent pour l’écouter siffler et voir sa vapeur s’en échapper toutes les 15mn.

La fameuse Steam Clock

C’est ici que vous rencontrerez le plus de touristes à Vancouver mais ce n’est pas pour autant que le quartier ne regorge pas de petits restaurants sympathiques et très bons. Arrêtez-vous chez Tacofino au sud du quartier pour goûter aux fameux « meilleurs tacos de Vancouver » dans une décoration très moderne ou optez pour des burgers végétariens et absolument délicieux de chez MeEt (in Gastown). Je vous donne toutes les adresses en bas de page 🙂

Les rues de Gastown

Dirigez-vous ensuite vers Chinatown. Attention à une rue près vous allez passer d’un quartier très réputé à un des endroits les plus « dangereux » de Vancouver.  Entre Columbia St et Main St il y a une effervescence de gens itinérants et errants, pour la plupart drogués, dans un état lamentable, longeant les rues. Un triste constat et un grand étonnement puisque nous nous attendions pas à ça alors que nous étions à quelques pas des restaurants, touristes et boutiques.

En soit ces gens là ne s’approchent pas et restent entre eux, mais je vous avoue que cela n’était pas très rassurant. N’hésitez pas à contourner ces quelques rues si besoin mais si je peux vous rassurer tout s’est bien passé 🙂

Le Jardin Chinois et du street art chinois

Une fois dépassé vous arriverez sur Pender St pour découvrir le très joli Jardin Chinois « Dr Sun Yat-Sen » un véritable havre de paix en ville et dans ce quartier. Le point positif c’est qu’une partie du jardin est en accès libre avec un petit plan d’eau très sympa !

 

Stanley Park

Plus de 400 hectares en plein coeur de la ville, plus grand que Central Park à NYC, et bordé par l’océan (dont cette partie se nomme la « Salish Sea » ) c’est un véritable poumon vert pour Vancouver et ses habitants.

Son Seawall est une promenade de 8km qui longe l’océan dont il vous faudra quelques heures pour la parcourir à pied. Nous avons opté pour un vélo et le Stanley Park a été le point de départ de notre itinéraire.

Le long du Seawall à Stanley Park

La particularité de cette promenade c’est qu’elle est à sens unique pour ce qui est des vélos. Vous ne pourrez pas faire demi-tour à moins d’emprunter les routes qui traversent la partie centrale du parc.

Mâts totémiques que l’on retrouve un peu partout en Colombie Britannique

Ce sont des paysages époustouflants avec une forêt abondante que vous traverserez. Avec un peu de chance vous pourrez voir quelques ratons-laveurs mais surtout un panorama dingue sur les buildings de Vancouver en début du parcours. Sans oublier les fameux mâts totémiques.

Le Seawall se termine par le Vancouver des plages avec la Second et la Third Beach qui transforme cette promenade en allure de station balnéaire.

Le Lions Gate Bridge depuis Prospect Point

N’hésitez pas à retourner au Stanley Park en fin de journée et plus particulièrement depuis le Prospect Point Loookout avec une vue sur la baie de Vancouver mais aussi sur son fameux pont : Le Lions Gate Bridge

Granville Island

Ce petit bout de terre sous le Granville Bridge est une île artificielle (rattachée au continent) aménagée il y a quelques décennies sur les eaux de False Creek. Entourée d’eau et de buildings Granville Island est une ancienne friche industrielles aujourd’hui reconvertie en un territoire artistique depuis les années 70. 

Granville Island !

On s’attendrait à un quartier un peu abandonné en vue de sa situation : sous le pont avec en résonance les voitures qui frôlent le bitume à quelques dizaines de mètres plus haut. Mais non, quiétude et art sont mis en avant dans ce petit espace.

Ici tout le monde vient pour le fameux et grand marché « Granville Island Public Market » : de la food mais aussi de l’artisanat local qu’on retrouve également dans plusieurs boutiques de l’île. Le tout dans une ambiance décontractée là où le street-art vient se mélanger aux bateaux en rénovation. 

Une balade rapide, sympathique où l’on n’a pas du tout l’impression d’être dans une si grande agglomération. Il faut vraiment y passer ! 

Lynn Canyon Park

À 12km du centre ville de Vancouver, dans le district de North Vancouver vous serez vite absorbés par la densité de forêt et de montagnes. C’est ici que se trouve le parc du Lynn Canyon !

L’eau transparente et turquoise de la 30 Foot Pool et des arbres mystérieux

Plus de 250 hectares où vous pourrez vous balader sur de nombreux sentiers afin de trouver votre spot préféré pour vous baigner dans un endroit totalement paradisiaque… Des cascades, rivières, mais aussi une belle piscine naturelle la « 30 Foot Pool » vous attendent tout en restant vigilant aux ours.

Mais pour accéder à tout ça il faudra franchir le clou du spectacle : le fameux pont suspendu à 50 mètres au dessus de la Lynn Creek. Sa particularité c’est qu’il est gratuit, tout comme le parc, contrairement à celui du Capilano.

Le Suspension Bridge du Lynn Canyon

Nous y sommes allés au coucher du soleil, en fin de journée car nous avions prévus également de faire le Capilano Suspension Bridge le lendemain matin, et c’était vraiment super sympa, très peu de monde et une super lumière 🙂 C’est un endroit assez connu à Vancouver et il vaut mieux éviter les heures de pointes en été alors favoriser le matin ou la fin de journée 🙂

Horaires :
7h à 21H l’été et 7h à 18h l’hiver
Parking Gratuit
lynncanyonecologycentre.ca

Capilano Suspension Bridge

Le Capilano Suspension Bridge est un des endroits les plus réputés de la région de Vancouver et de Colombie Britannique, situé également à North Vancouver, c’est un passage obligé pour tous les touristes. À 10mn en voiture du centre le Capilano Suspension Bridge est un pont suspendu long de 137m au dessus du Canyon Capilano.

Le Capilano Suspension Bridge

Une expérience qui vous plonge directement dans la canopée à travers un parcours de passerelles de bois et autres petits ponts suspendus entre des arbres centenaires et une nature éblouissante.

Dans ce parc vous pourrez aussi marcher sur une passerelle en verre avec une vue sur le Suspension Bridge ou alors poser devant les mâts totémiques.

Il est vrai que si vous avez peur du vertige il faudra vous accrocher ! Le pont est assez stable mais l’énorme masse de gens qui traverse le rend beaucoup plus instable. Vous pourrez être fier à la fin en récupérant votre certificat « I Made It » 🙂 

Il faudra y venir tôt car c’est l’un des endroits les plus visités de la région. N’espérez pas voir le pont suspendu sans personne dessus si vous ne venez pas pour l’ouverture à 8h00 du matin. Nous sommes arrivés pour 8h30/9h et ça allait très bien. Le soleil était au rendez-vous et la lumière très belle.

Néanmoins ne prenez pas le risque d’arriver plus tard, le pont est vite surchargé et le parc limite l’accès ce qui créé rapidement une file d’attente pour pouvoir traverser. Comptez environ 2h30 de visite 🙂 !

Infos :
Ouvert tous les jours (sauf le 25 décembre)
de 8h à 20h de mi-mai à septembre (consultez le site pour les autres périodes)
46,95 CA$ / Personne (30€)
Parking payant
capbridge.com

Quel pont suspendu voir ?

Nous avons donc fait le pont suspendu du Lynn Canyon (gratuit) et du Capilano. J’avais peur que ce soit « inutile » de payer pour le Capilano Suspension Bridge mais tout le parcours dans les arbres et la canopée est vraiment top. Je conseille vraiment de faire les deux et pas aux mêmes heures pour profiter des différents moments de la journée dans ces cadres similaires. Le gros plus du Lynn Canyon c’est que c’est gratuit mais que l’accès à la rivière et à la piscine naturelle est facile. Il est beaucoup atypique et rempli de charme.

En vélo le long de False Creek

Le vélo est un bon moyen pour visiter Vancouver et rapidement quand on a pas trop le temps. La ville est totalement adaptée aux vélos cela permet de voir du paysage et faire beaucoup plus qu’à pied. Un itinéraire que nous avons continué depuis Stanley Park.

L’aquabus sur False Creek et les buildings en bordure de la promenade

Il faut continuer de longer la côte du côté de Beach Avenue où les Vancouverois viennent se baigner mais surtout se poser sur les pelouses entre ville et mer.

Vous passerez par différentes marinas, où les résidences semblent plus luxueuses les unes que les autres avec des jardins privatifs en bas des buildings de verre. Après être passés sous le Burrard Bridge et le Granville Bridge vous dépasserez les parcs George Wainborn et David Lam en direction du Science World.

C’est justement avant de continuer sur l’autre rive et d’arriver au Science World que se situe l’installation « Trans Am Totem » de Marcus Bowcott sur Quebec Street. Devenu célèbre, ce totem de voiture est le parfait spot pour prendre quelques photos avec le métro aérien en fond.

La géode du Science World et l’installation « Trans Am Totem »

Nous sommes maintenant devant le Science World, autre bâtiment mythique de Vancouver, cette géode est tout simplement le musée de la Science à Vancouver. Vous pouvez choisir de vous enfoncer un peu plus dans les rues ou comme nous continuer à longer paisiblement la rive.

C’est beaucoup de résidences que nous longerons : fleuries, vertes avec des mares et petits points d’eau. Ici (et comme à Victoria) la vie semble plus que paisible alors que nous sommes en pleine ville avec ce sentiment de quiétude et d’ailleurs. 

Nous continuerons jusqu’au Burrard Bridge pour ainsi rejoindre le centre de Vancouver en passant par des petits quartiers du West End vers Nelson Street et rendre notre vélo près de Stanley Park chez Bikes on Robson.

Le Parc Queen Elizabeth 

Vue sur Vancouver depuis le Queen Elizabeth Park

Prendre un peu de hauteur pour admirer la ville ? Il faut aller au Queen Elizabeth Park qui est le point culminant de Vancouver depuis lequel vous aurez une jolie vue panoramique sur les montagnes et les buildings en premier plan. En été la vision sera un peu perturbée par les arbres en fleurs mais ça vaut quand même le coup, le panorama est très sympa ! Vous pourrez également vous arrêter au Bloedel Conservatory : une serre tropicale.

 

Mes adresses food coup de cœur à Vancouver :

Un burger végétarien chez MeEt (Gastown) pour un lunch dans l’ambiance healthy-veggie de la ville. Des tacos revisités chez Tacofino dans un de leur resto, mais petite préférence pour celui de Cordova St.

Une salade de chez MEET et la devanture de Tacofino

Un dîner chez le chic Botanist qui est l’adresse montante du moment à Vancouver. Elle est recommandée par de nombreuses critiques, le tout dans une super déco épurée aux touches fleuries. J’y suis allé le soir mais le cadre est beaucoup plus sympa un midi (et les tarifs aussi…). Il se situe en mezzanine de l’hôtel Fairmont Pacific Rim et il faut compter pas moins de 30$CA minimum pour un plat.

LA DÉCO DU RESTAURANT BOTANIST © PHOTO  BOTANIST

On m’a également fortement recommandé l’Abattoir juste à côté de MeEt à Gastown mais je n’ai pas eu l’occasion d’y aller, alors n’hésitez pas ! Je vous laisse découvrir toutes mes suggestions food à Vancouver sur ma carte interactive mapstr :

Mapstr

Alors c’était comment Vancouver ?

Une très belle surprise ! Elle peut effrayer à la vue de ses buildings de verre, paraitre récente et sans histoire, mais c’est tout le contraire. Vancouver est vivante, verte, tranquille, entre grande ville et nature, aussi proche de l’eau que des montagnes avec toute la convivialité Canadienne.

C’est une ville qui m’a énormément plu et dans laquelle j’aurais aimé passé plus de temps. Alors certes, il n’y a pas énormément de centres d’intérêts au niveau des monuments et des lieux à visiter mais c’est surtout son style de vie qu’il faut découvrir et surtout aller voir tout autour de la ville.

Prochaine étape ? Whistler et le Joffre Lakes Provincial Park

 

Cet article vous a plu, vous voulez en savoir plus sur un lieu, vous avez une modification à me suggérer ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours, vos commentaires et à partager 😉
Retrouvez-moi également sur Instagram et ma page Facebook.