City-guide de Noël : Munich et ses marchés – et le château de Neuschwanstein

Ambiance de Noël en Allemagne

Vue sur la ville au coucher du soleil

Comme chaque année je suis motivé à aller m’emmitoufler dans des villes particulièrement froides pour les périodes des fêtes de fin d’année. Après Prague, Copenhague, Vienne ou encore le froid Londonien, mon envie de découvrir le marché de Noël l’an dernier s’est arrêtée sur Munich.

Je vous emmène donc à la découverte de la capitale Bavaroise, troisième ville d’Allemagne, le temps d’un week-end mais aussi un peu plus loin : à Neuschwanstein le fameux château au sud de la Bavière. Munich est certes connue pour sa fameuse équipe de foot, son usine BMW, sa fête de la bière, mais cette fois ci ca sera pour prendre la température des fêtes de fin d’année.

 

Comment aller à Munich ?

Nous avons choisi un vol au départ de Paris avec Air France pour un aller-retour à 120 euros. Nous avons atterri tard, un jeudi soir à 22H30 pour un retour le dimanche avec le vol de 18H10. C’est assez rapide, le plus long au final ce sont les transferts aéroport. Notamment avec un départ depuis Charles de Gaulle.

Dans une des galeries couvertes autour de Marienplatz

Rejoindre le centre-ville

À l’heure où nous sommes arrivés nous avons pris un taxi pour rejoindre notre hôtel. Un peu la douche froide (même si nous étions au courant) puisque il faut compter environ 80 € pour faire les 28km qui séparent l’aéroport du centre-ville. Plus cher qu’un billet d’avion bientôt… À cette heure ci nous mettrons entre 20 et 30 minutes avant d’arriver à l’hôtel.

Pour le retour nous prendrons le métro, déjà pour éviter les embouteillages, mais aussi pour gagner du temps et de l’argent. Vous pouvez prendre les lignes S1 et S8 en direction de Flughafen München depuis la Gare Centrale (Hauptbahnhof), Karlsplatz ou encore Marienplatz. La ligne S8 est assez rapide, récente, et propre.

Hébergement 

La plupart des hôtels sont situés dans le quartier de la Gare de Munich (Hauptbahnhof). C’est clairement pas le meilleur quartier de la ville mais nous avons pas eu trop le choix. Les hôtels de la vieille ville étaient beaucoup trop excessifs et complets d’autant plus en cette periode de l’année.

La rue courbée devant la Frauenkirche

Nous avons choisi le Relexa Hôtel qui avait un bon rapport qualité prix (110€/nuit). La chambre était grande, neuve, entourée de baies-vitrées, et lumineuse. Le seul point négatif est l’étroitesse de la salle d’eau/WC et son manque d’intimité puisqu’elle n’avait pas de porte (à oublier si vous n’êtes pas en couple). Comptez environ 15 à 20 minutes pour rejoindre Marienplatz à pied.

Odeonplatz et ses marchands de Sapins

 

Programme

Nous avons consacré notre premier jour (vendredi) à une escapade au fin fond de la Bavière, plus exactement au château de Neuschwanstein, à 2h de train de Munich. Il faut compter la journée environ. Les deux autres journées à la découverte du centre de Munich et ses festivités hivernales.

Météo en Décembre

Nous avons eu deux jours magnifiques avec grand soleil mais la température était froide. On tourne autour des 0 degrés, tendant plus vers les négatifs. Une demi-journée grise où le froid était plus persistant et la ville moins agréable. Alors pensez à vous couvrir 🙂

Le sapin de la Marienplatz, haut de 30 mètres et la cour intérieure de l’Hôtel de Ville

 

Que faire à Munich ?

• Admirer la majesteuse Frauenkirche (Munchen Dom)

• Saisir la vue à 360° depuis la Peterkirche (Église Saint-Pierre) sur toute la ville

• Se balader autour de Marienplatz à la découverte du marché de Noël et admirer le magnifique Hôtel de Ville

• Découvrir la tour Chinoise (Chinesischer Turm) dans le parc Englischer Garten et son chaleureux Marché de Noël

• Se promener dans la vieille ville

• Aller à la rencontre de l’imposant Maximilianeum

 

Le Grand Marché de Noël sur la Marienplatz

Quand ? Il débute à la fin novembre, le 27 cette année pour se terminer le 24 Décembre généralement. Il vous accueille tous les jours de 10h jusqu’à 21h (20h le dimanche). Ce qui d’ailleurs fait retomber l’ambiance chaleureuse très tôt, c’est dommage de pas pouvoir en profiter après être sorti d’un restaurant etc…

L’Hôtel de Ville (Rathaus), son sapin et ses stands

On découvre alors le principal marché de Noël de la ville. Il est dispersé devant l’hôtel de ville actuel (Neues Rathaus) dominé par l’immense sapin de Noël haut de 30 mètres. L’Hôtel de ville ressemble vaguement à celui de la Grand Place de Bruxelles, il est impressionnant et cache une cour intérieure où un autre petit marché prend vie à l’abris de la foule et des touristes côté Marienplatz !

Les petits bonhommes en pain d’épices et les biscuits sont nombreux sur les stands, mais vous pouvez retrouver de tout ! Les stands de vins chaud sont là par dizaines pour réchauffer nos petites mains, et on en a bien besoin.

Les moulins en bois des marchés de Noël, ici à Rindermarkt

Le petit marché de Rindermarkt

C’est un peu un prolongement du grand marché de Marienplatz mais sur la place du Rindermarkt d’autres stands s’éveillent autour d’un fabuleux moulin en bois, brillant de mille lumières. C’est très bucolique et nous pouvons prendre un verre de vin chaud auprès d’un feu. Un super moment à savourer à la nuit tombée.

Le marché de Noël à la Tour Chinoise (Weihnachtsmarkt)

Mon marché coup de cœur ! Tout d’abord en plein hiver et sous la grisaille d’un dimanche le parc n’est pas des plus vivant. Puis d’un coup vous arrivez sur cette place où se dresse la surprenante Tour Chinoise. Plein de stands de nourriture sont là pour egayer votre appétit. Tellement qu’en plein après-midi on se laisse tenter par des galettes de pommes de terre et encore du vin chaud.

Le marché de Noël Gay ! (Pink Christmas)

Une première ! À quelques pas de la station Sendlinger Tor et de la célèbre MüllerStraße où se concentre la vie locale gay, le Pink Christmas se tient à l’entrée de l’ancien cimetière sud de la ville devant l’Église St Stephan.

Pink Christmas, le marché de Noël gay friendly !

Ce sont de petites cabanes blanches aux touches de roses qui marquent la différence de ce marché. Ici tout est gay-friendly : des boules de noël vendues, jusqu’aux gobelets de vin chaud personnalisés pour l’événement ! Une petite scène accueille la nuit tombée différents show et animations. Alors vous l’aurez compris : on ne vient pas ici pour les traditionnels chalets de Noël mais plutôt pour faire la fête, se réunir entre amis et voir ce Pink Market !

En voir plus ? 🙂

La Peterskirche vue depuis la Viktualienmarkt

Peterskirche (Église Saint-Pierre), vous offre sans aucun doute la plus belle vue sur toute la ville. À 360° vous prendrez en pleine tête cette vue sur les principaux monuments de la vieille ville dont l’imposante et immanquable Frauenkirche (Munchen Dom). Je vous conseille d’y grimper à la tombée de la nuit, vers 16/17H histoire de capturer les magnifiques couleurs orangées du ciel hivernal qui se couche.

Vue sur la Frauenkirche (Munchen Dom)

Accrochez vous ! Les 306 marches en bois et l’étroitesse de la montée vous feront prendre peur par moment, mais je crois que le pire c’est la descente… Hahaha. Une histoire qui m’a rappelé un des pires moments de ma vie de voyageur : la tour Asinelli de Bologne qui m’avait fait jurer de ne plus reprendre ces maudits escaliers en bois tenant dans le vide.

Mais malgré tout ça, c’est une expérience qui vaut le coup d’oeil ! Le clocher est ouvert tous les jours de 9h à 18h (10h/18h dimanche et jours fériés) pour 2€ seulement 🙂

Une occasion de prendre de la hauteur pour mieux admirer le Neues Rathaus (Nouvel Hôtel de Ville) qui donne toute son allure à la Marienplatz.

Les autres marchés de Noël, puisque il y a plus d’une dizaine de marchés plus au moins grands éparpillés dans toute la ville. À découvrir également celui de la cour de la Résidence (Weihnachtsdorf im Kaiserhof der Residenz)

Theatinerkirche

Autour de la Résidence tramways et foule se dirigent vers Marienplatz et dans les galeries commerçantes couvertes. C’est une image différente de la ville à pourtant quelques pas du grand marché de Noël. Vous pourrez admirer la très belle Theatinerkirche qui donne des allures nord Italien à Munich et illumine l’Odeonplatz par sa façade toute jaune.

Munich regorge de petits clochers et d’églises que vous pourrez trouver dans différents quartiers et petites rues. Tout comme l’ancien Hôtel de Ville (Altes Rathaus).

L’Ancien Hôtel de Ville (Altes Rathaus)

Ne pas rater également Le Maximilianeum, se situant au bout du pont qui sépare Munich en deux, sa prestance est sûrement dûe à sa fonction puisque il accueille le parlement de Bavière.

Côté restauration ça a été un petit casse-tête. Les restaurants étaient quasiment tous complets chaque soir. Il n’y a pas vraiment de quartier défini avec un choix énorme de restaurants. Alors il faut vadrouiller, chercher, pour trouver de quelque chose qui nous donne envie, et quand c’est le cas c’est souvent complet.

Je recommande :

  • Fedora – Restaurant Italien, surtout agréable pour son ambiance nocturne. Une sorte de petite taverne, mais Italienne.

  • Shoya – Restaurant japonais qui ne paie pas de mine où j’ai sans doute mangé les meilleurs California Rolls de ma vie

  • Eataly – Chaîne mondiale de produits alimentaires Italiens, elle se décline sous forme de grand marché central où sont installés des espaces de restauration. La chaîne est présente à Munich et offre même un bar à Nutella 🙂 !

Même entre deux vins chauds, on ne refuse pas un Spritz et une pizza à Eataly !

Allons maintenant plus loin, à 2 heures du centre de Munich…

Le château de Neuschwanstein 

Comment aller à Neuschwanstein ?

Vous savez le fameux château super connu dans le monde entier. Et bien il n’est pas très loin de Munich 🙂 Plusieurs possibilités : location de voiture, car, train… Mais nous avons choisi le train pour nous rendre en plein cœur de la Bavière. La gare centrale d’autant plus à proximité de notre hôtel nous avons mis 2h pour rejoindre Füssen. Tout dépend quand vous réservez comptez environ 60 € pour l’aller retour avec bahn.de.

Avant de rentrer dans les détails il y a plusieurs lieux à retenir :

  • Füssen : la ville et la gare la plus proche du château de Neuschwanstein.
  • Hohenschwangau : le tourist center et billeterie des châteaux.
  • Château (Schloss) de Neuschwanstein : Le fameux et grand château féérique.
  • Château (Schloss) de Hohenschwangau : Un deuxième château, le plus petit et tout jaune, au bord du lac.

Maintenant que vous êtes au courant je vais vous expliquer la complexité du truc…

Si comme nous vous arrivez en train depuis Munich vous descendrez à Füssen. De là, vous pourrez prendre si vous avez de la chance un bus qui vous amène à Hohenschwangau (Tourist Center). Sinon il faudra trouver une solution pour faire les 4 km qui séparent la billeterie de la gare de Füssen. Nous avons opté pour un taxi, super rapide, il faudra compter entre 5 et 10 € pour cette course.

Une fois à Hohenschwangau (Tourist Center) nous allons récupérer nos tickets réservés au préalable en ligne (ce que je vous conseille).

Vous avez le choix de visiter les deux chateaux. Celui de Hohenschwangau est situé tout prêt, même pas à 15 minutes à pied, tandis que pour rejoindre Neuschwanstein qui semble prêt il vous faudra environ 30minutes de marche pour affronter la forte pente.

Si les conditions météo sont favorables et si la route n’est pas en travaux vous pouvez également choisir la navette qui vous déposera à proximité du Marienbrucke et vous compterez 10 minutes de descente vers le château, ou alors en calèche qui elle vous laissera 5 à 10 minutes plus bas que le château.

Il n’y a pas foule, il est environ 10h du matin et nous commençons par aller faire un tour dans la cour du Château de Hohenschwangau qui se trouve à environ 10/15 minutes à pied. L’occasion de prendre du recul sur le château de Neuschwanstein et découvrir les bords du lacs (Alpsee) sur la redescente.

Le Lac Alpsee

On assistera à une répétition militaire sur la remontée vers Neuschwanstein. Les navettes ne circulant pas ce jour là pour cause de travaux nous décidons de monter à pied au château. Je n’ai pas trouvé ça super difficile, mais la pente est assez raide. Nous atteindrons le sommet en une bonne vingtaine de minutes.

La montée est grandiose, on se rapproche de plus en plus du château qui trône majestueusement en haut de ce rocher. C’est drôle de le voir sous tous ces angles alors que depuis toujours une seule et même vue est déclinée sur toutes les photos.

Je ne vais pas vous mentir il faisait froid, très froid. On était en avance sur notre horaire de visite (aux alentours de 12h) et devons donc patienter en attendant notre tour dans un froid digne de la Reine des Neiges !!! Il y a pas mal de touristes mais ce n’est pas non plus la cohue.

Différentes vues sur le château

Nous entamons la visite du château, très surprenante. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Le château est d’un style architectural très éclectique, rempli de couleurs, il me fait finalement penser à un dessin animé. C’est peut-être pour cela que Walt Disney s’en inspira.

Le château de Neuschwanstein comporte plus de 200 pièces mais seules les principales sont ouvertes au public comme la salle du Trône qui fait penser à la Basilique de Cracovie remplie de dorure et d’un bleu pétant, ou encore la grotte, un jardin d’hiver qui rappelle celui de la Belle et la Bête où se tient la fameuse rose, mais aussi la sublime salle de chanteurs. Les photos étaient interdites. C’est un château qui paraît très austère vu de l’extérieur, mais très chaleureux une fois à l’interieur.

J’étais très déçu de ne pas avoir pu capturer la fameuse vue des cartes postales, qui donne toute son allure au château. En effet le chemin menant du château au Marienbrucke (pont donnant la vue sur Neuschwanstein) était fermé sans trop savoir pourquoi. Mais quelques personnes escaladaient les barrières afin de le prendre. Nous attendons donc de pouvoir passer sans la surveillance d’un vigile et suivons une bande de touristes asiatiques (hashtag on est des fous haha). Je suis un peu soulagé, je ne sais pas vraiment où cela va mener mais nous prenons un recul différent sur le château avec une superbe vue sur la région environnante.

Vue sur Alpsee et le château de Hohenschwangau

Nous arrivons au bout du chemin, à un croisement de route. Des panneaux indiquent le Marienbrucke mais le sentier n’est plus trop apparant. Nous continuons de suivre les gens. Et là… émerveillement puisque nous arrivons sur le Marienbrucke, un pont en suspension qui offre une vue tout aussi magnifique que très peu rassurante sur le château de Neuschwanstein.

John très rassuré sur le pont Marienbrucke

Alors à cette heure de la journée la lumière est un peu à contre jour, on fera pas les plus belles photos mais la vue est si agréable. L’impression d’avoir bien mérité ce moment après toute cette aventure.

Le château de Neuschwanstein

Nous rentrerons avec le train de 16H, ce qui nous laissera le temps de découvrir la petite ville de Füssen décorée pour Noël, avec ses petits commerces et boutiques authentiques toutes mignonnes. La ville est pas grande mais très agréable, colorée.

C’est donc ici que s’achève ce week-end de décembre à la recherche d’ambiance de Noël. Je conseille un petit week-end de deux jours pour visiter Munich et faire un break. La ville n’est pas très grande c’est donc suffisant. Et si vous voulez partir à lé découverte du château de Neuschwanstein je pense que le printemps ou l’été sont les meilleures saisons même si elles sont beaucoup touristiques on y va avant tout pour la vue 🙂

Je vous donne rendez-vous sur mon Instagram   pour suivre toutes mes aventures en temps et en heure et ainsi découvrir avec moi un nouveau marché de Noël (que je connais déjà un peu) la semaine prochaine… Réponse sur Insta  !!! 😚

 

Cet article vous a plu, vous voulez en savoir plus sur un lieu, vous avez une modification à me suggérer ? N’hésitez pas à me faire part de vos retours, vos commentaires et à partager 😉
Retrouvez-moi également sur Instagram et ma page Facebook.